Cathédrale Saint-Louis des Invalides, Paris

Description

- Beethoven, Ouverture d'Egmont, opus 84
- Szymanowski, Stabat Mater, pour soprano, alto, baryton, chœur, orchestre et orgue
- Saint-Saëns, Cyprès, pour orgue seul
- Vaughan Williams, Dona nobis pacem, pour soprano, baryton, chœur, orchestre et orgue

Apres l'Ouverture d'Egmont de Beethoven, le climat s'assombrit avec le Stabat Mater de Szymanowski, exaltant dans un langage concis toute la douleur et la spiritualité du monde. En écho aux Cyprès de Saint-Saëns, dédiés à la victoire des Alliés à l'issue de la Grande Guerre, est entonné le bouleversant chef-d'œuvre du compositeur anglais Ralph Vaughan Williams, mobilisé en France en 1914. Evocation sublimée d'un monde précipité au plus profond de l'abîme par des forces obscures, cette pièce s'achève néanmoins en une prière pour la paix.

Karen Wierzba soprano
Valérie Yeng-Seng soprano
Dominika Gajdzis mezzo
René Ramos baryton
Philippe Brandeis orgue
Xavier Ricour direction

Virgile Herbepin percussions

http://saisonmusicale.musee-armee.fr/concert.html#!Choeur-et-Orchestre-symphonique-de-Paris-


Monument grandiose de la rive gauche, l'hotel des Invalides était à l'origine une pension accueillant les soldats invalides suite aux blessures de guerre. C'est sous les ordres de Louis XIV que ce monument parisien fut construit. Reconnaissable à son dôme doré, le monument des Invalides abrite aujourd'hui le musée retraçant l'histoire de l'armée française et le musée de l'artillerie.

2018

29 Mai
31 Mai
1 Jui
2 Jui
2 Jui
4 Jui
5 Jui
6 Jui
26 Nov
27 Nov
29 Nov
30 Nov
2 Déc
5 Déc
8 Déc
9 Déc
12 Déc
15 Déc
15 Déc
16 Déc
18 Déc
19 Déc
21 Déc
22 Déc
22 Déc
24 Déc
25 Déc
27 Déc
28 Déc
30 Déc
31 Déc

2017

18 Nov
16 Déc

2016

11 Jui